- I - PRELIMINAIRE A LA REALISATION D'UN MOUILLAGE

           Afin de déterminer l'échantillonnage des différents éléments qui vont composer une ligne de mouillage, il est nécessaire d'avoir un maximum d'informations concernant l'environnement expérimental de la zone à étudier, d'évaluer les forces auxquelles les composants seront soumis et d'estimer les contraintes lors de la mise à l'eau et de la récupération.

- I . 1 - ETABLISSEMENT DU CAHIER DES CHARGES

            Dans un premier temps, il convient de déterminer quels sont les différents paramètres à mesurer pour le problème scientifique étudié. Ensuite, en fonction des moyens disponibles, il faut définir :

            - la durée des mesures et la fréquence des acquisitions,

            - le type d'appareil susceptible de fournir les meilleurs résultats (choix de leurs enregistreurs et  leurs capteurs),

            - la position du mouillage et l'immersion des capteurs.

  

- I . 2 - PREMIERES ETUDES

 

            Il peut être indispensable d'étudier l'environnement local :

            - Conditions météorologiques (vent, houle, risque de brouillard).

            - Profondeur, nature et déclivité du fond, courants et marnage.

            Il faut également savoir si le mouillage est autorisé dans la zone retenue (de toute façon, en cas de travaux dans la zone d'intérêt économique, il faudra, en France, obtenir l'aval de la préfecture maritime et des affaires maritimes ou des organismes équivalents pour l'étranger), prévenir éventuellement les pêcheurs, tenir compte des attaques possibles de la faune locale sur les orins, envisager les méthodes de mise à l'eau et de récupération du matériel, estimer les tensions, enfin simuler le comportement de la ligne de mouillage sur ordinateur à l'aide d'un programme approprié.


Différentes étapes suivies pour réaliser un mouillage océanographique